Madame Inès de la Fressange

mercredi 26 novembre 2014 | |

La Parisienne est une valeur sûre qui marche, ce mythe fait vendre et les magazines le savent. Après Caroline de Maigret en couverture du Elle, désormais c'est au tour d'Inès de la Fressange de poser devant Met & Marcus et David Sims pour l'édition française du magasine Vogue. Dès sa sortie le 4 décembre 2014, j'achèterai très certainement le magazine, par simple curiosité ou pure victime d'un coup marketing. Moi aussi j'aime et j'admire la Parisienne, j'en ai pas honte et je l'assume ouvertement. Le seul bémol, au regard de cette couverture, est comme toujours l'utilisation exagérée de Photoshop. Où sont passées les si jolies rides d'Inès? 

Pictures: Vogue.fr

La Parisienne

lundi 24 novembre 2014 | |


Some tips to be the perfect Parisian women. Inspired by the book "how to be a Parisian wherever you are"

Video: i-D

Vendre pour mieux acheter

samedi 22 novembre 2014 | |


Il y a plusieurs mois, j'avais annoncé dans cet article mon besoin d'acquérir un portefeuille en cuir sous condition de revendre assez de vêtements qui me sont inutiles. Après de nombreuses heures passées devant l'ordinateur sur le boncoin, ebay, dressingcollective,... Je parviens enfin à réunir assez d'argent. Mais quelle déception, quand j'ai appris que le portefeuille A.P.C tant désiré est sold out dans toutes les boutiques Parisiennes. Par la suite, au détour du rayon maroquinerie du Printemps que tombe sur celui un autre portefeuille signé Chloé. La couleur est parfaite, le cuir est grainé minimisant les rayures, et sa taille n'est ni trop grande ni trop petite. Mon sang n'a fait qu'un tour, j'ai de suite cassé ma tirelire.

Ainsi, je vous présente mon compagnon qui j'espère sera mien pendant de très longues années. Car le but n'est pas d'acheter un portefeuille tous les deux ans, mais plutôt tous les 20 ans. Suis-je trop ambitieuse? Seul l'avenir me répondra.

Prochain objectif avec la revente de mes derniers vêtements? Très certainement un sac mais attention pas n'importe lequel!

Picture: La Singularité

Les Voguettes

dimanche 16 novembre 2014 | |

Les Voguettes ou plus précisément les French Voguettes sont connues pour travailler au Vogue français et reconnues pour leur style vestimentaire sans failles. A mes yeux, elles représentent sans conteste une source d'inspiration inépuisable, elles composent des tenues intemporelles, élégantes, simples et parisiennes. En bref, j'admire leur allure. 


Parmis les Voguettes, la reine n'est autre que la rédactrice en Chef, Emmanuelle Alt. Sous sa houlette se trouve Géraldine Saglio son ancienne assistante et maintenant rédactrice mode. Capucine Safyurtluancienne fashion et marking editor de Vogue Paris, a rejoint il y a peu de temps la maison Maje. 
Ayant déjà confessé de mon addiction au style d'Emmanuelle dans cet article, j'ai décidé de parler plus régulièrement des Voguettes dans ce blog parce que je désire comprendre leur dégaine et déceler leurs basiques. Le but n'est pas de copier coller leur style, mais plutôt de s'en inspirer. 
Je commence par quelque chose qui m'a frappé, à la vue de nombreuses photos sur la toile, ce sont les nombreuses tenues noires des Voguettes. A vrai dire, elles n'ont pas tord, le noir est une valeur sûre dont on peut allègrement jouer sur les matières et textures.

Pictures: Tumblr, Collage Vintage, Street Style Stockolm, Vogue Paris






Les envies d'hiver

jeudi 13 novembre 2014 | |

Accesories fall 2014

Double jeu

mardi 11 novembre 2014 | |

Une transformation déroutante. Le pouvoir des cosmétiques d'aujourd'hui est (presque) sans limites.  La femme au singulier existe t-elle encore? Bien sur que non, c'est tellement plus réjouissant d'avoir à sa disposition plusieurs facettes.

Double Jeu par Vogue Paris

La Maille

samedi 8 novembre 2014 | |

Maille
L'automne est bien arrivé avec ses températures plus fraîches quoi de mieux que de parler maille? Etant de nature frileuse, je prends un grand plaisir à m'emmitoufler dans des matière agréables, douces et chaudes. Au sein ma collection de pulls ou cardigans, j'en tire plusieurs basiques, ceux qui même après usage et donc une fin certaine à la poubelle, je les rachèterai sans hésiter:

- Le Pull en Cachemire de couleur noir et gris, coll rond ou V et roulé. Le cachemire c'est une matière chaude agréable et indémodable. J'ai un pull col V en gris qui a 7 ans et un autre col roulé en noir encore plus vieux, de belles preuves de résistance dans un monde dominé par le fast fashion. De nos jours, il existe de nombreux pulls en cachemire, les produits d'entrée de gamme sont tout à fait abordables, 70€ chez Uniqlo, 90€ chez Monoprix ou Gap,  mais c'est aussi un produit de luxe 300€ voire plus chez Bompard. J'ai un pull en cachemire labellisé Monoprix âgé de 2 ans, et jusqu'ici il a tenu ses promesses.

- Le Pull Marin en bleu marine ou rayé. Sa particularité est qu'il possède trois boutons sur le haut de l'épaule. Aussi bien porté par les hommes que les femmes, c'est une mode unisexe que j'apprécie. La marque je vous recommande, il n'y a pas de mystère c'est Saint James.

- Le Pull Irlandais blanc cassé. Revenu sur le devant de la scène il y a 6 ou 7 ans, je l'ai adopté et je le garde comme basique dans ma garde-robe.

- Le Sweat. Initialement prévu pour transpirer, celui-ci est devenu un incontournable dans le monde de la mode. Souvent accompagné de messages, logos, ou dessins, pour ma part je le préfère sans rien juste embelli de coudières comme le fait Maison Standard.

- Le Gilet ou Cardigan gris, noir et bleu marine ni trop long ni trop court. C'est une manière de dévoiler ses jolies tops ou chemises cachés par un pull. Au passage connaissez-vous la différence entre un cardigan et un gilet? Un cardigan à un col rond et un gilet à un col en V.

Pour la maille, la qualité est une chose indiscutable. Un pull 100% acrylique doux au toucher finira par pelucher après le premier lavage. En revanche un pull mélangé moitié acrylique et moité laine produira moins de peluches mais il sera toujours moins chaud qu'un pull 100% laine. La laine mérinos n'est pas la meilleure des laines, en effet c'est la moins chère. Certaines matières sont plus chaudes que de la laine je pense surtout à l'alpaga, ou le mohair, mais il faut en prendre très grand soin. L'angora qui provient des poils de lapin est doux et chaude mais les poils tombent et se collent aux manteaux. Quand on achète du cachemire, on fait attention au nombre de fils sur l'étiquette de composition, plus il y a de fils plus le pull sera chaud et résistant. Le pull en coton ne se déforme que très peu mais il est a réserver pour des saisons plus chaudes. le mélange soie et cachemire est parfait pour avoir un pull fin et pas trop chaud. Enfin méfiez-vous des marques de grandes distributions telles que Zara, H&M, et cie pour la maille, je vous conseille de toujours regarder l'étiquette de composition afin d'éviter des achats poubelles. Je dois posséder un petit pull Zara en coton et c'est tout le reste de mes pulls ou gilet proviennent de Rodier, American Vintage, Petit Bateau, Isabel Marant, Monoprix....


Autres articles de la rubrique The Basic Wardrobe:
- Les tops et chemises
- Les souliers

Pictures: Tumblr et Polyvore